Big-Blue: la renaissance

Voilà 4 ans que j’ai vendu mon Road-King. J’avoue qu’il ne s’est pas passé une semaine sans que j’y repense avec nostalgie et peine. Les tumultes de ma vie ont fait qu’il m’était impossible d’en racheter une même si...