Catégories
Echappement

Déposer le système d’échappement (pots d’échappement + tubes d’échappement) d’une Harley Davidson Road King 1340.

Il arrive parfois que nous ayons besoin de déposer les pots et les tubes d’échappement pour une raison ou pour une autre.

Ce n’est pas une opération difficile, j’ai néanmoins décidé d’en faire un article pour vous montrer vers quoi vous allez si vous devez le faire.

101 2918

Toute la tubulure est protégée par des pares-chaleurs (enfin….ce sont plutôt nos mollets que ça protège ) , ces pares-chaleurs sont maintenus par des colliers que nous allons desserrer et défaire entièrement..

 

101 2919

Nous pouvons ainsi dégager l’élément protecteur.

101 2920

 

…et l’enlever entièrement ! 

 

101 2921

 

Il faut procéder à l’identique pour tous les tubes et des deux côtés de la moto afin de dénuder toute la tubulure.

 

101 2923

 

Déposons maintenant les silencieux, qui sont maintenus, à l’arrière par deux vis….

 

101 2924

Et à l’avant par un collier qu’il faut juste relâcher un peu.

101 2926

On peut maintenant déposer le pot.

101 2927

Même opération pour l’autre côté 

101 2928

En lâchant ce collier situé prés du collecteur…

101 2929

…nous libérons le tube côté gauche de la moto.

101 2930

Revenons côté droit…

Un collier (le plus étroit) fixé sur une patte maintient l’ensemble sur le cadre. Nous allons le relâcher.

101 2935

Ainsi que le collier de serrage qui se trouve juste à côté.

101 2936

Nous pouvons maintenant défaire les écrou de maintient au cylindre.

ATTENTION !! Ils ont tendance à rouiller (c’est que ça chauffe un peu à cet endroit ), il faut donc y aller molo et ne pas hésiter à les dégripper, personnellement j’y mets une bonne dosse de WD40 et je laisse agir plus ou moins longtemps suivant l’état de l’écrou)

Deux derrière…

101 2937

…et deux devant.

101 2938

Et hop ! ça vient 

101 2939

Aprés il faut jouer du tournevis….

101 2940

..et bouger les tubes pour trouver le bon axe..

101 2941

101 2943

Mais ça doit venir…et à partir de là le V-TWIN apparait dans toute sa splendeur 

101 2948

Reste à vérifier l’état de la patte sur laquelle venait un collier de maintient, cette patte à tendance à casser, il faudra, le cas échéant, en profiter pour la ressouder. 

101 2944

101 2946

Un petit coup d’oeil à la lumière d’échappement pour se rendre compte que le joint est usé, il ne faudra pas oublier de les changer ! 

101 2947

Et voilà….

thats-all-folks-711767.jpg

 

 

 

 

 

 

Catégories
Echappement

Montage de silencieux SANTEE DYNO POWER sur une Harley Davidson Road King 1340.

Aprés avoir passé presque 6 mois à me cogner sur les embouts « Fishtails » de mes pots, je me suis décidé (avec l’accord de mes tibias) à changer les silencieux du RK……Trouvés sur EBAY Motors, je me suis offert des SANTEE DYNO POWER qui étaient en promo ( 128 € les 2). Ce changement aura le double avantage de préserver mes tibias et de modifier le son du RKAZ…
Je vous propose donc de suivre le montage de ces belles trompettes !!
Une petite précision: je ne vais pas vous montrer les opérations qui sont identiques pour les deux côtés de la bécane….Par exemple pour les sacoches, je ne montrerai que la dépose d’une des 2…..
A vous d’adapter la méthode à l’autre côté….:)

Comme pour la plupart des interventions, je monte la bécane sur le lève moto et, volontairement, je ne la sangle pas encore….

100-3640.JPG

Je commence par démonter les sacoches…Pour ce faire, je les ouvre et aprés avoir repéré les 2 vis qui les maintiennent….

100-3641.JPG

Je les dévisse d’un 1/4 de tour pour les déloger…..

100-3642.JPG

Il ne reste plus qu’à tirer un peu la sacoche pour la sortir et je m’aperçois vite que cet endroit habituellement inaccéssible est particulièrement poussiéreux…..ça me fait d’ailleurs penser à quelqu’un…. 😉

Aprés avoir déclipsé les petites sacoches latérales (optionnelles)…..

100-3644.JPG

Et ôté la vis qui maintient la selle………..

100-3645.JPG

Je dépose la selle et la mets à l’écart afin de ne pas poser mes mains pleines de dégrippant dessus par inadvertance …

100-3646.JPG

Je déclipse aussi les caches latéraux pour faciliter le passage de la sangle et aussi pour ne pas les cogner pendant les opérations…..

100-3647.JPG

Je peux à présent sangler la bécane au lève moto…..

100-3648.JPG

….en ayant pris soin de protéger les parties en contact direct avec la sangles.

100-3649.JPG

Je peux maintenant dévisser les colliers de maintien des pares chaleur……

100-3650.JPG

….et déposer ceux ci.

100-3651.JPG

oulà ! 10 ans de chauffe !!

100-3652.JPG

pareil de l’autre côté !

100-3653.JPG

A l’aide d’une clé de 9/16, je desserre le collier de maintient du silencieux sur le tube…..

100-3654.JPG

…et fais remonter celui ci le long du tube afin de le coincer ailleurs pour ne pas qu’il me gêne.

100-3655.JPG

L’opération WD40 arrivant à grands pas, je place un carton sous les point à dégripper….

100-3656.JPG

Et j’en profite aussi pour protéger la courroie histoire de ne pas la lubrifier car pour ce qui ne le savent pas, une courroie ne s’entretient pas tout à fait comme une chaîne mais ceci fera l’objet d’un autre article :))

100-3658.JPG

Difficile de s’en rendre compte ici mais l’opération suivante va durer près de 24 h…..
Je commence donc à asperger le WD40 tout autour des jointures des silencieux et laisse agir…..
Je recommence à intervalle de 3 ou 4 heures…

100-3659.JPG

Le lendemain matin, je continue l’opération et avant la deuxième « couche » de WD40 je dévisse les points d’attaches arrières des silencieux…..

Et je place un tabouret et une cale « OBUT » 🙂 afin de soulager la ligne d’échappement et ne pas forcer sur la tubulure….

100-3665.JPG

Je peux maintenant essayer de désolidariser le silencieux du tube d’échappement en forçant légèrement de droite à gauche et de haut en bas afin de les décoller….Je peux ainsi continuer à faire pénétrer le dégrippant….
Grâce à une patience insoupçonnée, je parviens à faire tourner un peu le silencieux autour du tube et en le faisant plusieurs fois de suite, il se décale enfin de quelques millimètres….

100-3666.JPG

Et je continue……bouger, remuer, tourner, tirer, pousser tout en aspergeant de WD40 pour au final………déposer le silencieux !!!

100-3669.JPG

Histoire de faciliter la mise en place du nouveau silencieux, je mets un bon coup de papier abrasif….
C’est mieux non ?


Evidemment, c’est pas mieux de l’autre côté !!

100-3672.JPG

Je profite de l’opération pour changer les silent-blocs des silencieux…Je me dis que ça ne peut pas faire de mal et prévenir des vibrations excessives qui pourrait, à la longue, faire fendre le tube d’echappement à un endroit fragile….

100-3673.JPG

Je déloge donc les anciens en faisant doucement à l’aide d’un tournevis…Je les mettrai de côté, on sait jamais ça pourrait servir à quelqu’un en dépannage.

100-3674.JPG

Je mets les nouveaux en place en poussant à la main de l’avant vers l’arrière , attention il y a une espèce d’ergot qui se positionne vers le haut….mais pas de risque de vous tromper puisque, bien évidemment, vous aviez pris soin de repèrer comment étaient mis les anciens……..:)
Les petites lamelles qui prennent place dans les silents blocs méritant un petit coup de chiffon et de belgom…..

100-3677.JPG

……….c’est ce que je fais……..

….avant de les remettre en place.


100-3682.JPG

Vient maintenant le moment de présenter ses nouvelles trompettes au RKAZ !
Aprés avoir huilé trés légèrement le bout du tube où viendront s’enfiler les silencieux, je les mets donc en place sans retirer totalement l’emballage pour ne pas les salir ou les cogner inutilement (ça viendra bien assez tôt ! )

100-3683.JPG

Je retire l’emballage et place les deux vis qui viennent fixer les pots à l’arrière au niveau des silent-blocs.

100-3684.JPG

Je m’octroie une bonne binouze et 5 minutes d’admiration….Je m’étais habitué aux fishtails mais finalement des pots courts (normaux) donnent à la bécane une forme plus douce au niveau de son arrière train….

100-3686.JPG

Il ne me reste plus qu’à remonter les pares-chaleur. 
Je vais en profiter pour adopter une solution donnée par l’auteur anonyme du reportage sur la dépose-repose de la roue arrière qui consiste à insérer entre le collier et le tube d’échappement un morceau de feuillard (bande d’acier galvanisé qui sert a fixer les mats d’antennes aux cheminées) afin de minimiser le bruit caractéristique des pares-chaleur sur les ROAD KING.

A l’aide d’un bout de ficelle à rôti, je prends donc la mesure du périmètre du tube….

100-3687.JPG

…et la reporte sur le feuillard afin de découper la longueur adéquate.

100-3688.JPG

Je positionne les bandes autour du tube….

100-3689.JPG

…et je remonte les pares-chaleur en plaçant les colliers sur les bandes de feuillard.

100-3651.JPG.

Voilà, il reste plus qu’à remonter les 4 sacoches et les caches latéraux avant de pouvoir admirer le rendu final !!
Notez, au passage, que j’ai supprimé le sissy bar (ici) car je recevrai bientôt une selle solo.

100-3713.JPG 
100-3714.JPG

100-3715.JPG
Pour voir une vidéo avant-aprés du son du RK >> http://www.dailymotion.com/kaz64/video/x3l4t9_santee-dyno-power_sport

 

Et voilà,

thats-all-folks-711767.jpg