Catégories
Partie cycle

Changement des silent-blocs de guidon (risers) d’une Harley Davidson Road King 1340.

Ceux qui ont vu ma meule de près savent qu’il y avait un jeu considérable à mon guidon lorsque j’exerçais une force de bas en haut et vice versa, en tenant celui ci par les poignées…
Le gris chez qui j’ai acheté la bécane m’avait assuré que ce jeu était normal avec un guidon de cette ampleur (beach-bar) et qu’il existait sur toutes les meules….je veux bien mais là je trouvais quand même que ça bougeait beaucoup, au point que mes entrées en courbe en devenaient douteuses et que je finissais par ne plus sentir correctement le comportement de ma fourche.
Un débattement de 2 ou 3 cm peut être acceptable, mais là, cela faisait un peu trop vu qu’il y avait au moins 6 ou 7cm.
J’avais commandé, en même temps que ceux des silencieux, des silent-blocs qui se trouvent dans le logement des risers sur la fourche….moins de 10 € les 4 en concession.
C’est le déroulement du changement de ces bouts de caoutchouc que je m’en vais vous narrer sur le champ !!

Pour faciliter le travail, je commence donc par redresser le RK à l’aide du lève moto.Je laisse volontairement la roue avant en contact avec le sol pour éviter que le train avant ne fasse la girouette pendant l’opération.

Après avoir pris soin de protéger les parties fragiles pour éviter de leur mettre un coup avec un outil ou par la chute d’une pièce….

100-3898.JPG

…. je repère la vis qui maintient le premier cercle du phare….

100-3897.JPG

….la dévisse et dépose le contour du phare.

100-3899.JPG

Tout autour du support de phare se trouvent des vis de maintien que j’enlève une à une.

100-3903.JPG

100-3904.JPG

100-3905.JPG

De mémoire, je crois qu’il y en a 7 ou 8.
Je peux maintenant déposer le phare et son support….

100-3906.JPG

Je procède avec délicatesse car une peur datant de mon enfance me fait redouter qu’un monstre se cache dans de telles cavités……..et sinon c’est juste pour être sûr de ne rien arracher en tirant comme un bourrin !

100-3907.JPG

Ouf ! Il n’y a personne.
Je pose donc l’ensemble sur le garde boue afin de débrancher les fiches des ampoules….

100-3908.JPG

…et je prends une photo pour vous éviter d’avoir à noter la position des fils pour le remontage…Sympa non ?

100-3909.JPG

Bien, je vais maintenant démonter la baguette centrale qui se trouve sur le capotage de phare.
A l’intérieur du phare, je vois deux fixations….plus un emplacement à mi-chemin entre les deux où il me semble qu’il y a du y avoir une fixation….dans le temps.
Je défais l’écrou de la première fixation, ici la plus blanche en haut de la photo….

100-3911.JPG

100-3916.JPG
Et je peux enlever la baguette.
Au niveau de mon index, la fixation correspondant à l’écrou que je viens d’enlever et au dessus, on devine effectivement l’emplacement d’une fixation identique qui à dû être cassée lors d’un précédent démontage.
 
100-3918.JPG

Pour accéder aux risers, je dois ôter le cache qui se trouve au-dessus de ceux-ci.
Je commence donc par enlever le cache qui se trouve au niveau du pas de clé ou serrure ou (appelez le comme ça vous chante) du truc qui bloque la direction….

…ce qui a pour incidence de laisser apparaître deux vis que je m’empresse d’enlever….

100-3921.JPG

A l’aide d’une clé adéquate, je bloque l’écrou qui se trouve au fond du capotage de phare….

100-3917.JPG

….et en même temps je désserre la vis au-dessus à l’aide d’un tournevis cruciforme.

100-3923.JPG

Ca y est, le cache risers est libre….

100-3924.JPG

….et je peux l’enlever.

100-3925.JPG

Avec une clé Allen, je défais les 4 écrous de risers….

100-3929.JPG

Ceci fait, je décale le guidon vers l’arrière et me débrouille à le faire maintenir dans sa position “naturelle” à l’aide d’un des outils que j’utilise le plus lorsque je ne suis pas en vacances. Je fais celà car j’ai peur qu’en laissant pendre le guidon, le liquide de frein vienne se coller au couvercle du maître cylindre laissant ainsi apparaitre le trou par lequel il circule. Ceci aurait pour incidence fâcheuse de laisser passer de l’air dans le circuit de DOT et honnêtement, je n’ai pas envie de me taper un deuxième reportage dans la même journée…Nous verrons donc la purge du circuit de frein une autre fois si vous le voulez bien !

100-3932.JPG

Je remarque que 2 bouts de papier à poncer avaient été placés ici lors de la pose du guidon, certainement pour pallier à l’usure des cannelures du guidon.

Je les enlève et essaie de dévisser un des risers puisque je remarque une tige filetée au centre de ceux-ci.

100-3933.JPG

En vain, puisque la tige filetée tourne en même temps que le riser.
Je vous rappelle que je suis en free-style total et ne sait pas du tout vers quoi je vais.
Puisque je ne vois rien de ce qui se passe en dessous, je décide de démonter le capotage de phare..
Je desserre donc les 4 écrous borgnes qui maintiennent le support de phares additionnels et les clignotants…

100-3934.JPG

En tirant l’ensemble d’abord par en bas, celui-ci se déboîte et je le pose sur le garde boue car il est encore relié par les fils électriques.

100-3936.JPG

J’enlève les écrous et les entretoises en caoutchouc…

100-3937.JPG

Il ne me reste plus qu’à défaire l’agrafe qui se trouve sur la face avant du capotage…

100-3941.JPG
100-3942.JPG

…et les 2 demi-capots se séparent comme par magie.

100-3943.JPG

Je pourrai les déposer complètement lorsque j’aurai défait les fiches blanches qui connectent les fils des 2 interrupteurs qui se trouvent derrière le capotage, juste devant le réservoir d’essence.

L’avant du RKAZ ne ressemble plus à rien et c’est pile à ce moment là que ma chère moitié décide de passer par le garage et s’écrie: “Oh mon dieu !”
C’est sûr, ça fait flipper.

100-3946.JPG

Bien, j’y vois un peu mieux et remarque qu’à l’autre bout, il y a une tête de boulon et que je peux, par devant, la coincer avec une clé plate…

100-3949.JPG

Aprés avoir pulvérisé un peu de dégrippant au niveau du filetage…

100-3950.JPG

…je remonte la partie supérieure des risers afin d’y insérer la queue d’une clé à cliquet pour exercer une rotation pendant que je maintiens le boulon par dessous.

100-3951.JPG

Et je dépose ainsi les 2 risers.

100-3952.JPG

Après c’est trés simple:
J’enlève la cosse de masse…

100-3953.JPG

…le capuchon…

100-3954.JPG

…le 1/2 silent-bloc supérieur…

100-3955.JPG

…et enfin l’entretoise qui est enfilée dans le silent-bloc.

Ne pouvant pas accéder au 1/2 silent bloc inférieur…

100-3959.JPG

100-3947.JPG

…je fais pivoter le train avant…

100-3958.JPG

…ce qui a pour effet de libérer l’espace qui permet au boulon de coulisser vers le bas.

100-3960.JPG

Cela me permet donc d’ôter la 2ème partie du silent-bloc….

..laissant ainsi apparaître dans son intégralité le logement du silent bloc dans le quel je mets immédiatement un coup de chiffon.

100-3963.JPG

Même opération de l’autre côté sauf que je note ici la présence d’une grosse rondelle absente sur le boulon de l’autre riser….Je comprendrai son utilité plus tard.

100-3964.JPG
100-3965.JPG

Vu l’état actuel de ma bécane…

100-3967.JPG

Il est plus que temps de procéder au remontage !!!
J’attrape donc les nouveaux silent-blocs…

100-3966.JPG
…et j’en insère une moitié par dessous.

100-3968.JPG

Puis, par dessus, l’entretoise que j’ai pris soin de nettoyer un peu….

100-3969.JPG

….suivie de l’autre 1/2 silent-bloc que je vais tapoter un peu avec un maillet en caoutchouc afin de lui faire prendre sa place finale, une petit coup en haut et un autre par dessous permettront au 2 demi silent-blocs de se postionner l’un contre l’autre.

100-3970.JPG

Je peux ensuite remettre le boulon et sa rondelle suivie de la coupelle (ou capuchon) inférieure…

100-3971.JPG

…et après avoir reposé le capuchon supérieur….

100-3972.JPG
je peux remonter le riser en utilisant la même technique que celle utilisée pour le démontage.


100-3974.JPG

Idem pour l’autre côté….capuchon……..cosse de masse….

100-3975.JPG

…et riser. Sauf qu’une fois serrés comme il faut….il me manque un demi tour pour que les deux risers soient dans la même position !

100-3976.JPG

Soit….Je redémonte pour mettre une rondelle entre la tête de boulon et la coupelle et ceci me permet de comprendre l’utilité de celle qui se trouvait sur l’autre riser…

100-3977.JPG

Je remonte, et du coup, ça va beaucoup mieux !!

Je vérifie, à l’oeil, l’alignement des deux risers et présente le guidon…

100-3979.JPG

oups !! non pardon maître…..j’ai oublié le principal………le belgom.

Cela semble être dans l’axe, je vais donc procéder à la repose du capotage.
Je présente les deux demi capots….

100-3986.JPG

….je remets l’agrafe en place….

Les rondelles en caoutchouc….non sans avoir noté qu’il faudra que j’en commande des neuves…

100-3988.JPG

100-3990.JPG

…et pour finir, les écrous borgnes.

100-3991.JPG

Les pattes du support de phares additionnels et clignotants viendront s’encastrer entre les rondelles et les écrous…N’essayez pas de faire rentrer le caoutchouc dans la patte…ça ne sert a rien !! D’autres ont déjà essayé en vain……

100-3996.JPG

Avant de bien serrer les 4 écrous borgnes, vérifiez que les deux demi capots sont bien alignés non seulement à l’avant mais aussi à l’arrière ou ils se joignent grâce à un (ou deux) picot qui doit rentrer dans son logement.

100-3997.JPG

Pour fixer correctement le guidon, je vais utiliser la méthode découverte au démontage en la fortifiant en doublant l’épaisseur de papier à poncer car le guidon avait tendance à se dérégler lorsque je m’appuyais dessus ou que je tirais dessus.
Je prépare donc deux bandes de papier à poncer (gros grain)…

100-3998.JPG

…et leur donne une forme arrondie….

…afin de leur faire épouser facilement la forme du tube en fixant le départ avec un bout de ruban adhésif noir (au pire si vous en avez d’une autre couleur vous pouvez l’utiliser mais cela sera à vos risques et périls, ne venez pas pleurnicher si ça ne tient pas!!)

100-4000.JPG

Une fois les deux rubans fixés, je centre le guidon… 

100-4002.JPG

…et remonte le haut des risers en ayant pris soin de régler le guidon à ma convenance en m’asseyant sur la selle en position de conduite.

100-4003.JPG

Je découpe le surplus de papier à poncer car on pourrait le voir par le côté du cache riser.

100-4011.JPG

A ce stade, et si vous avez bien scrupuleusement suivi ce reportage, vous vous rendrez compte, comme moi, que vous avez oublié de remonter ça….

100-4004.JPG

Oui je sais j’aurai pu vous le dire lorsque vous remontiez les écrous borgnes mais il n’y a pas de raison que je sois le seul à m’être fait avoir !!
Je sais au fond de moi que vous aurez été plus perspicace que moi et vous aurez pensé à le remonter avant !!
Au pire, vous lâchez l’écrou, enfilez ce machin et remettez l’écrou et hop…….

100-4010.JPG

Allez, courage, vous touchez presque au but.
Maintenant, vous repositionnez le cache risers…

…remettez les deux vis ici…

100-4013.JPG

…et celle du capotage en procédant comme suit: mettez l’écrou dans la clé à oeillet…

100-4015.JPG

…et allez la présenter au fond du capotage…

100-4017.JPG

….pendant que par le dessus, vous engagez la vis dans l’écrou…

100-4019.JPG

….serrez convenablement.

Vous pouvez maintenant présenter la baguette centrale, l’encocher d’un côté….

et remettre les écrous de fixation dans le capotage: ici, un seul puisque l’autre est cassé.

100-4022.JPG

Bon….le RK commence à reprendre une apparence correcte.

100-4023.JPG

Reste à remettre les fiches sur les ampoules (sans se tromper) et repositionner l’optique…

100-4024.JPG

….pour le fixer complètememt grâce aux vis qui prennent place sur le pourtour du support d’optique.

100-4025.JPG

Replacez le cercle chromé qui vient masquer ces vis disgracieuses….

100-4026.JPG

….et fixez le grâce à la petite vis.

Et voilà !!!! On a fait le tour.

100-4028.JPG
Un petit run de test me permet de me rendre compte que le guidon ne bouge absolument plus et que mes entrées en virage sont plus précises, la nette sensation de mieux contrôler le train avant….Nickel !

Pour couronner le tout, le bol dans lequel je mets les vis lorsque je démonte est vide, ce qui, cela va sans dire, est plutôt bon signe !!!

Allez, vous avez mérité une collation !! Bravo.

17 réponses sur « Changement des silent-blocs de guidon (risers) d’une Harley Davidson Road King 1340. »

Salut Kaz.
Excellent. Lorsque j’avais changé les miens, je n’avais pas eu à démonter complétement le phare. Mon RK est un modèle 2001 ce qui explique peut être cela.
En tout : Félicitation

Salut Bilou ! J’aurais effectivement pu me passer de déposer le capotage de phare, je m’en suis rendu compte aprés….Mais comme je ne savais pas comment se démontaient les risers, je pensais y voir plus clair….De plus cela m’a permis d’apprendre à démonter le capotage de phare, ce qui ne gâche rien 😉 !!

Une petite astuce au remontage:
lors du serrage des brides de guidon sur les risers il faut d’abord bien serrer les vis du haut, puis les vis du bas.
cela évite que les risers se gauchissent, entrainant une déviation du guidon.
Bonne continuation,

excellent. je ne posais juestement la question de comment faire pour démonter le guidon de mon rk, eh bien maintenant je sais. bonne continuation et n’hésites pas à nous montrer d’autres dépannages! good vibration à toi

Bonsoir , j’ai éxactement le meme problème que vous (jeu important dans le guidon , silent bloc rincés de chez rincés) le soucis c’est que HONDA ne détaille pas ces pièces…(je roule sur 1100 SHADOW,désolé,pas les moyens d’avoir mieux…)Pourriez vous me contacter au 04 77 90 27 39 ou, par mail. Merci pour votre aide.

Salut,
Voici ce que je ferai si j’étais à ta place…
Je commencerai par chercher mes silents blocs sur ce site http://www.bike-parts.fr/ , il suffit de mettre le  numéro de série (index E) ou Type Mine (index D2) pour identifier ta moto et ça te
donne accés à des microfiches sur lesquelles tu dois pouvoir identifier ta pièce, avec un peu de chance tu peux la commander, même si on t’a dis le contraire à la concession.
SI ça ne fonctionne pas, tu démontes tes silent blocs et tu fais un tour dans les casses motos, à défaut d’en trouver des neufs tu en trouveras des moins rincés sur un 1100 SHADOW ou alors le
casseur te les dégotera sur un autre modèle, le fait d’avoir les anciens en main l’aidera dans sa recherche.
En espérant t’avoir aider…
Bonne journée.
KAZ.

ça y est j’ai changé les miens, alors voici quelques commentaires:
les rondelles cuvettes etaient tres deformees apres les avoir bien redressees j’ai rajouté une rondelle plate sur le dessus de chacune d’entre elle pour maintenir la forme car avec un guidon beach
les efforts sont enormes sur ces rondelles cuvettes….ensuite j’ai trouvé mieux que le papier de verre pour fixer le guidon car la aussi avec les beach….alors c’est du frein filet loctite que
j’ai etale sur les risers (fixes et mobiles) a l’endroit ou porte le guidon….et la nickel plus rien ne bouge yessssssssss je met la reference des silent blocks au cas ou ça evite de chercher :
Rubber Bushing 56161-83A
D’ailleurs Kaz si tu avais les references des pieces que tu as remplace genre les rondelles pour fixer le pare brise 😉 ahahah merci sinon grand merci a toi pour ce photo reportage, comme sur des
roulettes 😉

Salut Laurent,

Pour les rondelles de pare brise, je ne connais pas la référence, ça fait partie des rares trucs achetés en concession et il me semble qu’il me les ont donné comme ça, sans emballage.. Peut être
qu’ils les ont en gros ou que c’était un retour…

Je te conseille néanmoins cet excellent site ou tu devrais trouver les références de tes pièces (ça m’a dépannée plusieurs fois, même quand j’ai pas trouvé les références, ça m’a au moins permis
d’avoir le nom de la pièce en anglais et un coup de Google aprés, j’avais la réf  >> http://www.bikebandit.com/harley-davidson-motorcycle-parts/oem-parts

 

Bonne journée et bonne bricole !

Merci Kaz ! Ton article sur le changement de silent blocs de risers m’a permis de dépanner le RK d’un copain à qui une simple clé (plate ou à pipe, en pouce ou métrique) donne des angoisses.
Bravo encore !!!

Bonjour

j’ai lu avec intérêt ton post car je dois changer mes silent blocs sur une RK de 1997.
Mais en observant attentivement ma machine, je me demande si il est vraiment nécessaire de démonter tour le capotage ??
En effet (en tout cas sur la mienne), quand je tourne complètement la fourche d’un côté ou de l’autre, apparaissent les vis de maintient (par en dessous), et comme le capotage du néman se retire
simplement après avoir fait sauter le cache plastique du néman, je ne comprends pas pourquoi tu as dû tout démonter ??

Par ailleurs j’ai vu chez bikers store des silent blocs en polyuréthane, sais tu si c’est vraiment mieux (http://www.bikers-store.fr/v5/index.php?page=articles&&detail=CC05846)

merci

J.

j’aurais dû lire les commentaires avant de poster le mien.
Enfin, je confirme qu’il n’est nul besoin de tout démonter.

Bravo en tout cas pour ton blog bien sympa et très bien illustré

J.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.