Un des amortisseurs présentant des signes de fuite d’huile, j’ai pris la décision de les changer… Je m’en suis procuré aux US des presque neufs à 26 dollars la paire et même avec 60 dollars de frais de port (et oui, c’est lourd !) je m’en sors bien car ils ont été démontés sur un RK de 2008.Je commence par placer la moto sur le lève moto de façon à ce que la roue arrière soit suspendue et les amortisseurs détendus.La première chose à faire est de déconnecter la durite qui amène l’air dans les amortisseurs.

Je vas donc commencer par vider l’air du circuit en appuyant sur l’obus de la valve de gauche qui correspond au circuit d’air des amortisseurs. Un peu d’huile va s’en échapper, c’est pour ça que je mets un bout de papier dessous.

Il n’y a vraiment pas beaucoup d’air, c’est vie en moins de 2 secondes.
Je peux maintenant défaire l’écrou de maintien de la durite.

Je trouve du résidu blanchâtre sur le filetage, peut être du téflon.

EDITION DU 27/01/2015 :Voici un complément d’infos envoyé par Valley Phoenix, lecteur du blog.

Avant de dévisser le raccord laiton avec la clé de 11 oeil/ouvert pour passer le tube , il faut libérer celui ci sous risque de le marquer et provoquer une détérioration et une amorce de fuite dans le temps .

eclaté_amorto

 

 

Je desserre la vis supérieure, sans la défaire entièrement….

….et idem pour l’inférieure.

Je vérifie que l’amortisseur est libre de bouger d’avant en arrière, ça m’évitera de le prendre dans les dents à l’étape suivante.

FIn de démontage des vis de maintient.

Je dépose délicatement l’amortisseur à terre en prenant soin de positionner le trou d’arrivée d’air vers le haut car c’est par là que pourrait s’écouler l’huile de lubrification du piston qui se trouve à l’intéreur de l’amortisseur.

Je commence la repose du nouvel amortiseur, la vis du bas…

…puis celle du haut.

Je complète le serrage des vis.

Je défais le petit bouchon qui sert à maintenir l’huile à l’intérieur….

… et le replace immédiatement sur l’ancien amortisseur.

Un peu de frein filet sur la vis de la durite….

..et je la remets en place.

Et je serre. subtilement….
C’est à dire, pas trop pour ne pas foirer le filetage mais suffisament pour que la vis soit bien en contact avec l’amortisseur car il n’y a pas de joint, c’est fer contre fer.

Je mets la pression préconisée ( 1,5 psi par tranche de 23 Kg du passager + 3 PSI tous les 4,5 kg de bagages s’il y en a )

Je me rends compte à ce moment là qu’il doit y avoir une fuite puisque l’air ne reste pas dans le circuit.
Je redémonte la durite et mets un bout de bande téflon sur le filetage, je remonte, pluis de fuite !

Il ne reste plus qu’à répéter l’opération de l’autre côté…

 

Et voilà,