Bien….Même si je ne roule pas comme un secoué, il arrivera bien un moment où je devrai songer à changer le pneu arrière du RK….Ce qui m’ennuie le plus c’est ce système de transmission par courroie qui est tout nouveau pour moi….
La dépose de la roue ne devrait pas me poser de souci mais la repose par contre, m’inquiète car le centrage sans faille de la roue et l’alignement parfait de la courroie sont primordiaux dans cette opération.

Heureusement pour moi, je connais quelqu’un qui possède un ROAD KING (de la même couleur que le mien, ce qui ne gache rien) et qui, justement, devait changer son pneu arrière….Il m’a gentiment proposé de faire ce reportage mais il tient à préserver son anonymat…..Nous l’appellerons donc « Pascal »….

DEPOSE DE LA ROUE ARRIERE

Il commence par mettre la moto sur le lève moto et il la rend solidaire de celui ci à l’aide de sangles.

01.JPG

Je vous épargne la dépose des sacoches et des silencieux d’échappement mais me tiens néanmoins à votre disposition si vous rencontrez des problèmes pour le faire…
Aprés avoir testé la tension de la courroie de transmission et comme elle lui convient, il prend une mesure qui pourra servir de base lors du réglage au remontage.

Aprés avoir retiré la goupille…..

et dévissé largement les écrous des tendeurs…..

04.JPG

il desserre et retire l’écrou à créneaux ainsi que la rondelle plate.

05.JPG

Ensuite, il fait avancer la roue afin de détendre la courroie et retire l’axe tout en soulageant la roue par dessous à l’aide de sa magnifique tennis…Je peux vous assurer que même s’il le faisait avec une chaussure neuve, elle ressortait aussi propre aprés l’opération car ce type est un grand malade de l’astiquage et je le soupçonne d’avoir lavé son pneu avant de commencer la dépose….

Il laisse maitenant la roue se poser au sol et l’incline…inutile de placer vos pieds comme lui, c’est juste pour la photo (notez cependant la prouesse accrobatique effectuée pour vous offrir ce cliché !)

07.JPG

Aprés avoir récupéré et repéré les entretoises: la longue à gauche et la courte à droite, il libère la courroie et sort la roue de son logement.

A ce stade, vous pouvez vous occuper de ce qui vous a obligé à déposer la roue….
Ici, c’était dans le but de changer le pneu.
Pascal a commandé son pneu chez DAFY et ceux ci ont accepté de lui changer le pneu s’il amenait la roue…
Cette méthode permet d’économiser les frais de main d’oeuvre mais pensez toutefois à demander assez tôt  à votre fournisseur s’il est prêt à le faire car rien ne l’y oblige et ça serait dommage de devoir tout remonter juste pour se rendre chez lui !!

NOTE: N’oubliez pas de bloquer la pédale de frein ou d’insérer une cale entre les plaquettes pour éviter que celles-ci viennent se coller l’une à l’autre.

REPOSE DE LA ROUE ARRIERE

Afin de faciliter la repose, Pascal conseille de retirer la plaquette de frein intérieure. Pour ce faire, il retire les 2 vis TORX qui maintiennent l’étrier.
Sur la photo qui suit, on peut facilement se rendre compte que cette personne néglige complètement l’entretien de sa bécane, tout ceci est une zone habituellement invisible: regardez l’amas de poussière mélée à la graisse qui apparaît un peu partout….Cette moto n’a que 10 ans et cela fait pitié de la voir dans cet état déplorable….Enfin….passons 🙂
Donc, la vis du haut (notez au passage la force hérculéenne de notre ami qui desserre cette vis avec un seul doigt!!)

09.JPG

…puis celle du bas.

10.JPG

Il retire maintenant l’étrier….

11.JPG

…ainsi que la plaquette.

12.JPG

NOTE: Pascal préconise de profiter du démontage des différents éléments pour les contrôler, les nettoyer et graisser les parties tournantes (roulement de roue).
Ici, ce n’est pas du zèle, il a entièrement raison !

Continuons….Il met la roue dans son logement et positionne la courroie sur la poulie….

13.JPG

Et aprés avoir mis la roue droite et repositionné les entretoises (longue à gauche et courte à droite), il la soulage en enfilant son pied sous celle ci…

14.JPG

Et la lève afin d’enfiler l’axe légèrement graissé au travers du moyeu.

15.JPG

Il peut maintenant remonter la plaquette intérieure…

16.JPG

…ainsi que l’étrier et les 2 vis TORX qui le maintiennent.

17.JPG

TENSION DE LA COURROIE

Aprés avoir remis la rondelle plate en place et resserré l’écrou à créneaux à la main, Pascal resserre les écrous des tendeurs en s’approchant de la cote mesurée au démontage.

19.JPG

Pour centrer la roue, il utilise un outil confectionné à partir d’un rayon de vélo sur lequel va coulisser un bouchon de pêche…Vous trouverez tous les renseignements nécessaires pour la fabrication et l’utilisation d’un tel outil sur l’excellent blog de SAMOURAI21 en cliquant ici ==> outil d’alignement de roue arrière

En insérant donc le rayon de vélo dans le trou du bras oscillant prévu à cet effet il positionne le bouchon au niveau de l’axe et verifie ensuite de l’autre côté…
Donc d’abord a gauche:

20.JPG

Puis à droite:

21.JPG

Il évalue la tension de la courroie puis repose la moto au sol pour affiner le réglage de la tension qui se fera donc moto au sol et de préférence avec quelqu’un au guidon…
La valeur théorique de débattement est de 1 cm en appliquant une force de 4,5 kg.
Vous apercevrez, sur la photo suivante, l’echelle de mesure de la tension intégrée au bras oscillant, il semblerait que la tension idéale soit atteinte lorsque la courroie se situe à mi échelle.
Dans l’absolu, préférez une courroie moins tendue que trop tendue.

22.JPG

Lorsque la tension souhaitée est obtenue et que la roue est bien centrée, il bloque l’écrou à créneaux…..

23.JPG

…puis il vérifie que les tendeurs ne bougent pas…

24.JPG

S’ils bougent, il faut déserrer l’écrou a créneaux et faire avancer la roue à l’aide d’un coup de pied viril sur l’arrière du pneu.Aprés vérification des réglages, on peut resserrer l’écrou et replacer la goupille dans son logement.

25.JPG

Il ne manque plus qu’un petit tour sur les routes afin de vérifier que tout tourne rond !!

Et voilà, un grand merci à Pascal pour sa gentillesse et le temps passé à prendre des photos et à les commenter pour que je m’y retrouve.
Merci l’ami.