Comme pour toute vidange, un  tour d’un petit quart d’heure pour faire chauffer les huiles et les fluidifier afin de faciliter l’écoulement et me voilà dans mon garage….
Fort de ma dernière expérience je place une plaque en plastique (qualité environementale=0) sous la moto afin de parer à tout écoulement involontaire….(Je précise que la couleur verte n’a aucune incidence sur l’opération…!) 

1.JPG

Je commence par démonter la trappe de visite de la transmission primaire en dévissant les 4 vis torx qui la maintienne. 

3.JPG

Je remarque le joint sur le pourtour de l’ouverture et, dans un premier temps, me dis que je ne vais pas le toucher puisque jusqu’à maintenant ça ne fuyait pas………
Finalement, je décide de le sortir pour l’examiner…

5.JPG

Je fais bien puisque cela me permet de m’apercevoir que le joint à morflé dans le coin supérieur gauche…

6.JPG

Et hop ! Il faudra se renseigner pour voir comment se vendent ces joints parceque je me suis aussi rendu compte que sous la moto, il y avait une fuite provenant du carter de transmission primaire….

Si ça peut attendre un peu, je les changerai lors de la prochaine vidange…Au pire, je pourrai le faire avant en récupérant l’huile et en la ré-injectant ? A voir…….

Un petit coup de chiffon sur le pan de joint et sur la face interne de la trappe….

4.JPG
Je démonte la vis de vidange à l’aide de la clé torx nécessaire (je n’ai pas pensé à repérer laquelle ….(oui je sais… »boulet ») qui se situe ici (c’est la seule qui à un pas « TORX »):

Et….magie…ça coule….mais cette fois ci, j’ai pensé a vérifier que le bac pouvait évoluer tout autour du ‘ »chantier » !! Et ça coule là ou il faut……….

8.JPG

Pendant l’écoulement je m’aperçois que la vis de vidange doit être aimentée puisque collée à celle ci, je trouve de la limaille de fer qui doit certainement provenir de l’usure de la chaîne de transmission…

9.JPG

Comme tout mécanicien hors pair qui se respecte, je décide donc d’une main alerte de nettoyer ce « bouchon »….

10.JPG

Pendant que l’huile termine de s’écouler, je m’aperçois que la moto n’a pas une position idéale pour que toute l’huile s’écoule correctement….C’est pas qu’elle penche vers l’avant mais presque….Je décide donc de mettre une calle sous la roue avant…..

Ben oui, j’attrape le premier truc qui me vient sous la main..Une caisse de champ’….
Je redescend le lève moto et mets donc la moto dans une position du type « cul par terre » qui mets l’arrière de l’engin plus bas que l’avant…

12.JPG

Encore une idée lumineuse parceque………eureka !!!………….ça coule encore !

13.JPG

Une fois que ça ne goutte plus et que j’ai bien essuyé le trou d’écoulement, je cours sur internet vérifier et me remémorer ce qu’on m’a dit…… »Pour l’huile de la transmission primaire….ne te prends pas la tête….c’est le bidon entier »
….donc 1 quart qui équivaut à 946ml….Du moins c’est ce qui est indiqué sur les bidons d’huile REV’TECH que j’utilise….

A ce stade, et pour me valoriser un peu, je voudrais bien vous faire croire que les opérations qui suivent sont trés difficiles mais il n’en est rien….
Je remets la vis de vidange en place….

15.JPG

Et je déverse le bidon entier par la trappe de visite……

2.JPG

Ensuite, je mets un petit coup de chiffon sur le pan de joint de la trappe de visite……..

14.JPG

je remets le joint en place et remonte la trappe…….

1.JPG

2 ou 3 prières et je mets le contact, démarre l’engin et vais faire un tour……..
Je démarre tranquille pour lubrifier la chaîne….Je monte progressivement en régime et quelques kilométres aprés…….la trappe s’éjecte, l’huile fuse et………non je déconne !…..Tout baigne et apparement je me suis bien débrouillé puisque je ne vois pas de fuite..!!

Je rentre à la maison, mets la moto sur la béquille et replace mon bout de plastique pour demain matin, et pouvoir vérifier que j’ai bien tout serré..

17.JPGVoilà…. 

thats-all-folks-711767.jpg