Dernière grosse étape dans la réfection du moteur, le remplacement des tiges de poussoirs et le remontage de la platine qui accueille les culbuteurs.

Pour commencer, voici comment se décompose l’ensemble tige de culbuteur/colonnette.

1.0

et un petit schéma pour connaitre les noms exacts des pièces

1.1

 

Je vous explique la méthode pour la première tige, il suffira de faire pareil pour les 3 autres  .

Tout d’abord, nous allons mettre en place les rondelles en acier au dans le bloc de poussoirs.

1.2

      Engageons maintenant le joint torique dans l’épaulement du bas de l’élément inférieur de la colonnette.    

1.3

 

Mettons la colonnette en place.

 

1.4

 

Nous remplaçons le joint torique intermédiaire qui se trouve sur l’élément supérieur de la colonnette….

 

1.5

 

et nous assemblons les deux parties.

 

1.6

 

Vérifions que les anciens joints ont bien été enlevés, 

   

1.7

 

et mettons les nouveaux en place.

 

1.8

 

Aprés avoir inséré la colonnette dans son logement,

 

1.9

 

nous mettons une tige en place pour maintenir l’ensemble.

 

2.0

 

Partie délicate: il faut arriver à appuyer sur le capuchon de ressort pour pouvoir mettre facilement l’entretoise de maintien.  

 

2.1

 

      En voilà pour une !

 

2.2

 

En voilà pour 4     

Attention ! Notez bien l’emplacement des tiges en fonction de leur couleur.

Elles ne sont pas toutes de la même longueur, et, de ce fait, ont  chacune leur place atitrée.

2.3

 

On en profite pour remettre la sonde en place…

 

2.4

 

avec un peu de frein filet.

 

2.5

 

On rebranche: le fil de masse vert et jaune sur le plot repéré par un « G »

 

2.6

 

Et on recouvre le tout avec le capuchon prévu à cet effet 😉

 

2.7

 

Un petit collier pour maintenir correctement les fils et c’est tout bon !    

2.8

 

Occupons-nous maintenant des culbuteurs.

Nous allons vérifier les axes et nettoyer un peu l’ensemble.

Grâce à une gouje faite dans un matériau tendre (merci Sport40 ) , je pousse l’axe.  

2.9

 

3.0

 

Obervez l’encoche sur l’axe, elle est prévue pour laisser passer l’écrou de fixation de la platine.

 

3.1

 

On dépose l’axe….

 

3.2

 

et le culbuteur.

 

3.3

 

Petit nettoyage à l’essence.

 

3.4

 

Les portées des culbuteurs seront nettoyées puis fini à la laine d’acier 000.

 

3.5

 

Un soin particulier est aussi à porter sur les plans de joints.

Il faut supprimer tous les résidus d’anciens joints.

 

3.6

 

Nettoyage du culbuteur….    


3;7

 

et aprés avoir graissé l’axe….

 

3.8

 

..nous le remettons en place (en tapotant avec un marteau) en maintenant bien la position finale de l’encoche….

 

3.9

 

…de façon à ce qu’elle prenne position dans l’orifice.

 

4.0

 

Si l’encoche n’est pas parfaitement alignée, on peut affiner sa position avec une vis usinée au diamètre exact.

 

4.1

 

Reste à vérifier que ça culbute bien.

 

4.2

 

Mettons les nouveaux joints en place: côté tiges….

 

4.3

 

..et côté soupapes.

 

4.4

 

Il existe aussi un autre type de joint qui comprend l’ensemble en une seule pièce:


49.JPG   

      En actionnant la roue arrière….

4.5

 

..nous allons positionner les deux tiges à leur point le plus bas.

   

4.6

 

Pour la platine du cylindre arrière, il faut mettre en place les deux vis du fond avant de le présenter car le cadre empêche de les mettre une fois la platine en place.    

4.7

 

Plaçons le support des culbuteurs à sa place en faisant attention au joint.

 

4.9

 

Un petit écart de 2 ou 3 mm est normal, si l’écart est supérieur, vérifiez que les tiges sont bien au plus bas     

 

5.0

 

Un coup de Loctite,

 

5.1

 

et on peut serrer les 4 vis principale….  

 

5.2

 

Ce sont celles ci et elles doivent être serrées à 20-24 N.m.

 

5.3

 

Comme d’habitude, il faut serrer en croisant.    

 

5.4

 

 

5.5

 

Les 3 autres vis seront serrées à 14-18 N.m.

 

5.6 

5.7

 

5.8

 

Nous finissons par les deux vis à 6 pans creuses qui se trouvent sur la périphérie du support de culbuteurs.

 

5.82

 

 

5.85

 

Mettons le joint du puit central en place,    

5.9

 

ainsi que celui du contour.

 

6.0

 

Celui ci présente une petite rigole qu’il faut mettre vers le bas (facilite la circulation de l’huile je suppose).

 

6.1

 

Sur l’entretoise nous remplaçons la soupape parapluie par une neuve…    

 

6.2

 

et aprés l’avoir positionné….

 

6.3

 

nous lui mettons un nouveau joint.

 

6.4

 

Reste à positionner le couvercle…

 

6.5

Deux rondelles sont nécessaires.

La première est en fibre et autocollante…   

6.6

 

6.7

et la seconde est en acier.

Montez les dans cet ordre: d’abord celle en fibre puis celle en acier.   

6.8

 

un peu de frein filet, un petit serrage à 14-18Nm et c’est fini  

 

6.9

 

Et voilà !    

thats-all-folks