Votre pompe à huile fuit ?
Vous avez un souci d’huile qui remonte violemment par les reniflards ?

Il est temps de s’attaquer à ce petit machin qui se trouve près du nez de cochon (pas le Batwing hein ? le nez de cochon, celui qui cache les pignons de la distribution 😉 )

Voici, en quelques images, comment je m’y suis pris. Rien de bien compliqué, il faut néanmoins avoir un peu de patience.

La pompe à huile se situe près du carter de distribution (nez de cochon).
Elle est mise en mouvement grâce à un pignon qui se situe au bout d’un arbre qui la relie au mécanisme de distribution. 

1.0

Je commence par défaire les 4 vis du couvercle de la pompe.

1.4

Je range les vis sur un carton pour ne pas les mélanger.

1.2

On peut maintenant déposer le couvercle…

1.5

..et débrancher les durites.

1.6

Je vérifie que j’ai bien les joints correspondants dans mon tiroir à malice (je n’avais commandé que la boîte de joints haut moteur et ceux-ci ne sont évidemment pas compris dedans)

1.7

Voici les pignons d’aspiration.
Le pignon d’arbre est maintenu par un circlip (un anneau d’arrêt plutôt) que je vais enlever, sans trop forcer, à l’aide d’un tournevis.

1.8

Je retire le pignon…

1.9

..en faisant trés attention à ne pas perdre la clavette qui se découvre car…

2.0

…elle est très petite !!

2.1

Je peux maintenant déposer le pignon intermédiaire.

2.2

Je défais les 2 vis de maintien du corps de la pompe à huile.

2.3

Il est maintenant possible de déposer le corps de pompe…

2.4

..en prenant bien soin de ne pas perdre la seconde clavette qui se trouve sur l’arbre.

2.5

A l’arrière du corps de pompe, je retire le vieux joint.

2.6

Voici les pignons de refoulement.
Dépose du second pignon d’arbre…

2.7

..et du second pignon intermédiaire.

2.8

Petit dégraissage et soufflage de rigueur !

2.9

Je me sers d’un bout de carton pour bloquer le corps de pompe dans un étau.

3.0

Je peux ainsi défaire le bouchon du clapet de décharge (muni de son joint torique).

3.1

Je retire ensuite le ressort du clapet de décharge.

3.2

Même opération, juste à côté, pour le bouchon et le ressort de la soupape d’arrêt.

3.3

Je retourne le corps de la pompe à huile, ce qui a pour effet de libérer une bille qui vient de l’alésage de la soupape d’arrêt, et le clapet de décharge qui se trouve dans l’autre alésage.

3.4

Je défais cette vis qui se trouve sur la tranche du corps de pompe.

3.5

Je peux ainsi dégraisser et souffler correctement tous les conduits du circuit de la pompe.

3.6

Un peu de frein-filet …

3.7

 …et je remonte la vis qui se trouve sur le flanc du corps de pompe.

3.8

Je remets le clapet de décharge en place.

3.9

Le ressort prend position juste après.

4.0

Et je rebouche en ayant pris soin de mettre un nouveau joint torique.

4.1

Juste à côté, je place la bille de la soupape d’arrêt au fond de l’alésage.

4.2

Vient ensuite le ressort…

4.3

..suivi du bouchon muni d’un nouveau joint torique.

4.4

Je peux maintenant replacer le pignon intermédiaire de refoulement.

4.5

Je place aussi le pignon d’arbre de refoulement (mais si vous lisez ceci, ne mettez pas ce pignon en place, je vais vous faire gagner quelques secondes  )

4.6

Je dégraisse, nettoie et sèche correctement le plan qui recevra le corps de pompe et son joint.

4.7

Je place la première clavette dans son logement.

4.8

Un peu de pâte à joint….

4.9

qui servira à maintenir le joint en place pour éviter de regretter de n’avoir que 2 mains 

5.0

Après un essai infructueux, je me rends compte qu’il vaut mieux d’abord placer le pignon de refoulement d’arbre sur l’axe en positionnant correctement la clavette.

5.1

Le pignon de refoulement intermédiaire est bien en place, j’enfile aussi les deux vis de fixation pour bien maintenir le joint en place…

5.2

..je peux donc présenter le corps de pompe.

5.3

J’engage (sur un filet ou deux) une des vis de fixation du capot de pompe, ceci maintiendra le joint en place lors du serrage des vis de maintien du corps de pompe.

5.4

Un peu de frein filet…

5.5

…et je fixe le corps de pompe à l’aide des deux vis de maintien.

5.6

Je les serre pour bien plaquer la pompe.

5.7

Je place la seconde clavette dans son logement..

5.8

..et je remonte le pignon d’arbre (ici commence la galère car l’axe a tendance à reculer lorsque l’on met le pignon en place.)

5.9

A ce stade, il faudrait remettre l’anneau d’arrêt en place mais c’est impossible, l’axe recule et il faudrait pouvoir le retenir avec une lame de cutter insérée dans la rainure de l’anneau d’arrêt, tout en utilisant nos 3 autres mains pour remettre l’anneau d’arrêt en place !! 

6.0

Après près d’une heure à m’énerver, je décide d’employer les grands moyens (opération, qui, finalement, ne prendra pas plus de 15mn).
Je défais les vis du carter de distribution. 

6.1

J’ouvre le nez du carter.

6.2

A l’aide d’un cutter, je marque la platine du capteur d’allumage et le carter pour les repositionner à l’identique lors du remontage et éviter de dérégler l’alllumage.

6.3

Je dépose la platine du capteur d’allumage.

6.4

6.5

Je défais la vis de maintien de la coupelle…

6.6

…et je la retire.

6.7

On aperçoit l’arbre à cames, il convient de le tapoter avec un manche de marteau par exemple, pour le décoller et éviter de tirer l’arbre en même temps que le carter.

6.8

Je dépose le carter en prenant bien soin de laisser l’arbre à cames en place.

ATTENTION !! Si l’arbre à cames sort de son logement et se désolidarise des autres pignons, le calage de la distribution sera à refaire ( voir la procédure de calage de la distribution )

6.9

Récupérer la rondelle de calage de la valve rotative de reniflard.

7.0

A l’aide d’un tournevis, je bloque le pignon du bout de l’arbre de la pompe à huile.

7.1

Je peux maintenant utiliser mes deux mains pour enfiler plus facilement l’anneau d’arrêt de pignon de l’arbre côté pompe.

7.2

Je monte le carter de distribution (inversez les étapes de la dépose) en faisant coïncider le marquage que j’avais effectué sur la platine du capteur d’allumage.

7.3

Bon dégraissage et séchage du couvercle de la pompe.

7.4

Je replace le pignon intermédiaire d’aspiration.

7.5

Je positionne le nouveau joint et, après avoir mis un peu de frein filet, j’engage les deux premières vis de maintien du couvercle de pompe (celles qui se trouvent au fond).

7.6

Je peux maintenant placer le couvercle…

7.7

…et remettre les deux dernières vis de fixation (avec un peu de frein-filet).

7.8

Fixation des 4 vis en croisant le serrage.

7.9

Je rebranche les canalisations d’huile et serre les colliers.

8.0

La pompe à huile est propre et remontée avec ses nouveaux joints !

8.1

Et voila !!

thats-all-folks