Le moteur est ouvert, nous avons déposé culasses et cylindres ,  nous allons maintenant donner un coup de jeune aux culasses.

 

Le moteur est ouvert, nous avons déposé culasses et cylindres ,  nous allons maintenant donner un coup de jeune aux culasses.


La manoeuvre consiste à les nettoyer, à en vérifier la planéité, décalaminer ce qui peut l’être, changer les joints de queues de soupapes, roder les soupapes et leur changer les ressorts et les clavettes (1/2 lunes).

 

DÉMONTAGE

Commençons donc à virer tous les restes de vieux joints à l’aide d’une lame de cutter et du dissolvant.

1.1

1.2

ça peut être pénible mais il est important de bien tout enlever 

1.3

On peut retourner la culasse…ah ben oui, c’est pas fini 

1.4

Il faut nettoyer le plan de joint comme du côté des culbuteurs puis, pour la chambre combustion,après avoir dégrossi à la brosse rotative en bout de perceuse, j’ai utilisé des brosses et du papier à poncer (j’ai utilisé du 240 puis 400 puis 600 légèrement huilé)

1.5

1.6

1.7

1.8

Et voilà le travail (ça se fait pas en 5 minutes hein ?),

la classe non ? 

1.9

J’aime bien les « avant-aprés » ! 

1.10

Après avoir fait subir le même traitement à la seconde culasse, on peut ôter les vieux joints d’échappement à l’aide d’un petit tournevis au besoin.

1.11

1.12

Nous voici prêts à déposer les soupapes.

J’ai emprunté un lève soupape à un copain mécano..

1.13

Principe assez simple (mais il vaut mieux être deux avec cet outil, merci Sport40 ) :

On place la coupelle supérieure de la soupape dans la tête de la pince…

1.14

..et la partie inférieure de la pince vient coller la tête de soupape.

1.15

On serre un peu la molette pour que ça soit bien maintenu.

1.16

A l’aide d’un tournevis on va actionner cette partie de la pince…

1.17

..ceci aura pour incidence de libérer les clavettes qui maintiennent le ressort en place (2 1/2 lunes)

1.18

Il ne reste plus qu’à les enlever…

1.19

..puis à déposer la coupelle supérieure,

1.20

le ressort externe,

1.21

puis l’interne.

1.22

En voilà pour un.

1.23

On peut maintenant faire coulisser la soupape côté chambre de combustion.

1.24

1.25

Il reste à enlever le joint de queue de soupape (on va tous les remplacer).

1.26

J’ai utilisé des pinces multiprises pour le sortir, c’est juste enfilé sur le guide de soupape

1.27

Et on range en ayant pris soin de repérer la soupape.

1.28

Idem pour l’autre soupape et pour l’autre culasse.

1.29

On peut aussi déposer (je ne m’en étais pas rendu compte de suite 😉 ) les coupelles inférieures des ressorts en les soulevant doucement avec un petit tournevis.

100 3173

100 3175

Décalaminage: on peut remarquer que la calamine est bien présente dans le conduit d’admission:

1.30

celui d’échappement,

1.31

et sur les sièges de soupapes.

1.34

Vous devinez ce qu’il reste à faire ?

ben oui…il faut nettoyer !! 

J’ai utilisé du papier à poncer (240 pour les conduits et plus fin pour les sièges).

Un coup sur l’échappement, y compris le plan de  joint:

1.32

C’est propre !

1.33

Un bon coup sur les sièges de soupapes:

1.35

C’est propre !

1.36

Pour bien terminer l’opération, il nous reste à nettoyer la calamine présente sur les soupapes (papier à poncer 600 légèrement huilé)

1.37

et hop !

1.38

Les soupapes d’admissions sont moins calaminées….

1.39

mais elles apprécient néanmoins un petit coup ! 

1.40

Une série d’opérations est ensuite nécessaire comme le rodage des sièges de soupapes et, si besoin, une rectification des plans de joints .

Une fois tout récupéré, nous pouvons remonter les différents composants.

 

REMONTAGE

Il va de soi qu’à ce stade, vous disposez de tous les joints nécessaires. Si vous avez acheté un kit complet de joints moteur, vous aurez tout ce qu’il faut !

Les culasses ont retrouvé une nouvelle jeunesse: rectifiées, sablées et repeintes dans les règles de l’art, elles sont comme neuves !!

2

Enduisons d’huile les queue de soupape…

2.2

 

…et replaçons-les dans leur logement.

Il n’y a pas d’erreur possible puisque nous les avions repérées et que de toute façon, la soupape d’admission et la celle d’échappement n’ont pas le même diamètre.

 

2.21

 

Retournons la culasse et mettons en place le joint torique qui vient autour du guide de soupape.


2.25

 

2.26

 

Nous pouvons reposer la coupelle du fond.

 

2.3

 

Il va maintenant falloir mettre le joint de queue de soupape en place sur le guide de soupape.

 

2.4

 

ATTENTION !!

Le mettre en place tel quel risquerait de l’endommager.

En effet, dans la partie supérieure de la queue de soupape se trouve une gorge qui risquerait de déchirer le joint si on l’enfilait directement.

2.5

 

Il faudra donc enfiler une gaine en plastique sur la queue. 

Celle-ci était fournie avec un jeu de joints de queue de soupapes « CRANE » que j’avais acheté par erreur, si vous n’en possédez pas, je pense qu’une grosse paille pourrait faire l’affaire si vous adoucissez le bord supérieur.

 

2.6

 

Dans un premier temps, à l’aide d’une pâte adéquate… 

2.7

 

nous allons étanchéifier la portée du joint.


2.8

 

Délicatement !! Sans en mettre sur la queue de soupape.

 

2.9

 

Nous pouvons maintenant enfiler le tube en plastique…


3.0

 

…qui viendra buter sur le haut du guide.


3.1

 

Un peu de pâte à étanchéifier sur le fond à l’intérieur du joint .


3.2

 

On peut maintenant l’enfiler sur la gaine en plastique,

 

3.3

 

il passe la gorge sans souci et vient se placer sur le guide.

Il existe un outil pour les mettre en place (il doit permettre d’enfoncer le joint à sa juste place) , ne le possédant pas, j’ai simplement poussé le joint autant que j’ai pu, à la main.

 

3.4

 

On peut maintenant remonter le nouveau ressort intérieur…

 

3.5

 

puis l’extérieur.

 

3.6

 

La coupelle supérieure est mise en place.

 

4

 

Replaçons l’outil de compression (découvert  lors du démontage en haut de page, il faut être au moins 2 pour travailler facilement)…

 

4.1

 

4.2

 

…afin de comprimer le ressort

 

4.3

 

et de remettre les demi-lunes en place.

 

4.5

 

Les voici revenu chez elles 

 

4.6

 

ATTENTION !!

Il faut faire en sorte que les espaces entre les demi-lunes soient identiques des deux côtés 

DSCN0630-copie-1

 

Idem pour le second ressort…

 

4.8

 

et pour la seconde culasse.

C’est pas beau ça ?? 

 

4.8

 


Et voilà…


thats-all-folks